0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Premier questionnaire BTSPLUS - P2 Toulouse

Vous avez accepté de participer à cette enquête qui comporte 4 questionnaires. Veuillez répondre à tous les énoncés, et ce, de façon sincère. Ne soyez pas inquiets, il n'existe pas de bonne ou de mauvaise réponse. Toutes vos réponses sont confidentielles et ne seront lues et traitées que par les chercheurs. Merci beaucoup pour votre collaboration !

 

FICHE D’INFORMATION

1 ) Présentation du cadre de la recherche

Cette recherche est réalisée dans le cadre du projet de recherche sur l’ouverture sociale de l’offre de formation et développement des compétences transversales : le cas d’une école d’ingénieur, mené par Viviana Alexandra Urrego, avec le soutien et l’accord de Najoua Mohib Maître de conférences en sciences de l’éducation et de la formation, Responsable de l'équipe de recherche "Technologie et Communication" Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l'Éducation et de la Communication (LISEC) et Jacques Audran, Directeur du LISEC-Alsace UR 2310.

2) Objectif de l’étude

L’objectif est de comprendre le fonctionnement du dispositif IngéPLUS et de mesurer, en particulier, le développement des compétences transversales des élèves qui participent à ce dispositif. 

3) Déroulement de l’étude

L’étude sera réalisée sur les sites de Toulouse et de Grenoble dans lesquels le dispositif est déployé : soit 8 lycées ou CFA dans l’Académie de Grenoble et 16 lycées ou CFA dans l’Académie de Toulouse. Les participants sont sélectionnés selon leur niveau de diplôme (BTS), la filière (spécialité industrielle et agricole), leur établissement d’origine (Grenoble, Toulouse). Seuls les élèves inscrits en BTS industriels dans les établissements scolaires partenaires du projet IngéPLUS seront sollicités pour cette étude.  

Chaque participant remplira quatre questionnaires en ligne portant sur le sentiment de compétence. Trois passations seront organisées :  1) à la rentrée scolaire de la première année du BTS ; 2) entre la fin de l’année scolaire de la première année du BTS et la rentrée scolaire de la deuxième année de BTS ; 3) à la fin de l’année scolaire de la deuxième année du BTS. Les résultats feront l’objet d’un traitement statistique. 

Les élèves, qui participent au dispositif IngéPLUS, seront également sollicités pour participer à des entretiens individuels semi-directifs afin de rendre compte de leur expérience du dispositif IngéPLUS. La sélection des élèves sera réalisée sur la base de volontariat.

Tous les carnets de bord, qui doivent être réalisés par les élèves dans le cadre de leur participation au projet IngéPLUS, seront également collectés pour cette étude et feront l’objet d’une analyse qualitative tout comme les entretiens. Deux collectes sont prévues : 1) à la fin de l’année scolaire de la première année du BTS ; 2) à la fin de l’année scolaire de la deuxième année du BTS. 

4) Participation volontaire et droit de retrait

La participation à cette recherche est volontaire. Il est possible de se retirer de cette recherche à tout moment. La participation ou le refus de participer au projet de recherche n’aura aucun impact sur la participation au programme IngéPLUS, sur la formation des étudiants, ou leur évaluation dans leurs BTS.

5) Confidentialité et gestion des données

Un numéro sera attribué à chaque participant. L’identité et les coordonnées des participants serviront uniquement à repérer les réponses d’un même participant dans les 12 questionnaires administrés et dans les 2 carnets de bord collectés, ainsi qu’à communiquer avec eux au sujet de la recherche.

Dans les travaux produits à partir de cette recherche, les données seront anonymisées. Seuls des résultats agrégés seront présentés. 

6) Protection des données personnelles :

Les informations recueillies le seront uniquement pour les besoins de la recherche présentée ci-dessus. Le responsable du traitement est l’Université de Strasbourg. Les données seront traitées et conservées par le LISEC jusqu’à la fin du projet prévu en 2028. Ce traitement a pour base légale l’exécution d’une mission de service public assurée par l’Université de Strasbourg (article 6.(1) e. du RGPD). Les participants à la recherche disposent de droits d’accès, de rectification et de suppression de leurs données. Ils peuvent également s’opposer au traitement de leurs données ou en demander la limitation. Pour exercer ces droits, vous pouvez adresser vos demandes au responsable scientifique de cette recherche à l’adresse suivante : najoua.mohib@unistra.fr

Le traitement ne prévoit pas de prise de décision automatisée. Aucun transfert des données hors Union européenne n'est réalisé.

L’Université de Strasbourg a désigné une déléguée à la protection des données que vous pouvez contacter à l’adresse suivante : dpo@unistra.fr

Enfin, si après nous avoir contacté, vous estimez que vos droits n'ont pas été respectés vous pouvez introduire une réclamation auprès de la CNIL.